Le Messager des Théâtres et des Arts, 10 décembre 1851, p. 1 (article signé E. Reyer).

PREMIÈRES REPRÉSENTATIONS.

Théâtre-Italien. 

DÉBUTS DU TÉNOR GUASCO. ̶  ERNANI.

Nous avons enfin entendu la belle partition d’ErnaniErnaniErnani, opéra en quatre actes sur un livret de Francisco Maria Piave,d’après Hernani de Hugo, mis en musique par Giuseppe Verdi et créé au Théâtre La Fenice de Venise le 9 Mars 1844 et au Théâtre-Italien à Paris le 6 janvier 1846.Lire la suite… telle que le maitre l’a écrite. Plus de coupures, plus de mouvements tronqués, plus de transpositions. M. GuascoGuasco, CarloCarlo Guasco (Solera, 16 mars 1813 – Solera, 13 décembre 1876), ténor. Il étudia le chant avec Giacomo Panizza à Milan en 1836. Il débuta avec succès au Théâtre de la Scala de Milan dans Guillaume Tell (Rossini) l’année suivante puis il se produisit, toujours avec succès, à Marseille Lire la suite…, avec cette autorité que donne le talent, a demandé que l’œuvre du compositeur qu’il affectionne et auquel il doit une grande partie de ses succès fût respectée à la salle Ventadour comme à San-Carlo. Jamais nous n’avions assisté à une exécution plus complètement remarquable de la belle et émouvante musique de VerdiVerdi, GiuseppeGiuseppe Verdi (Roncole près Busseto/Italie, 9 octobre 1813 – Milan, 27 janvier 1901), compositeur. Il étudia avec Ferdinando Provesi à Busseto dès 1825 puis, de 1831 à 1835 avec Vincenzo Lavigna à Milan. De 1836 à 1839, il fut maestro di musica à Busseto puis retourna à Milan où son premiLire la suite… dont chaque page a excité les applaudissements prolongés de la salle entière.

Mlle CruvelliCruvelli, SophieJeanne-Sophie-Charlotte Cruwell dite Sophie Cruvelli (Bielefeld/Allemagne, 12 mars 1826 – Monte-Carlo, 6 novembre 1907), soprano. Elle étudia le chant avec Giulio Marco Bordogni à Paris et Francesco Lamperti à Milan. Elle fit son début au Théâtre La Fenice de Venise en 1847 et au Théâtre-ItaLire la suite… a chanté le rôle d’Elvira avec une puissance de moyens et un sentiment de tendresse passionnée qui lui ont valu à plusieurs reprises les ovations les plus brillantes. Nous avions déjà apprécié, dans la NormaNormaNorma, opéra en deux actes sur un livret de Felice Romani (d’après Soumet et Lefèvre) mis en musique par Vincenzo Bellini, créé au Théâtre de la Scalla de Milan le 26 décembre 1831. Lire la suite…, le jeu noble et élégant de cette éminente cantatrice à la voix si expressive, si étendue et si sympathique. Nous l’avons retrouvée, mardi soir, avec ces mêmes qualités rehaussées peut-être par plus de chaleur et d’inspiration.

Mlle CruvelliCruvelli, SophieJeanne-Sophie-Charlotte Cruwell dite Sophie Cruvelli (Bielefeld/Allemagne, 12 mars 1826 – Monte-Carlo, 6 novembre 1907), soprano. Elle étudia le chant avec Giulio Marco Bordogni à Paris et Francesco Lamperti à Milan. Elle fit son début au Théâtre La Fenice de Venise en 1847 et au Théâtre-ItaLire la suite… a dit avec une sensibilité exquise l’andante de la belle cavatine du premier acte : Ernani involami, et elle a été rappelée à trois reprises après la ravissante cabalette qui suit.

GuascoGuasco, CarloCarlo Guasco (Solera, 16 mars 1813 – Solera, 13 décembre 1876), ténor. Il étudia le chant avec Giacomo Panizza à Milan en 1836. Il débuta avec succès au Théâtre de la Scala de Milan dans Guillaume Tell (Rossini) l’année suivante puis il se produisit, toujours avec succès, à Marseille Lire la suite…, qui faisait sa première apparition sur notre scène italienne dans le rôle d’Ernani, a conquis, dès les premières notes, les suffrages du public ; nous ne savons aucun ténor à comparer à cet artiste pour sa manière de phraser et pour le charme avec lequel il chante les andante. Son excellente méthode, l’ampleur et l’énergie de sa voix lui ont fait en Italie une réputation que Paris vient de sanctionner complétement. GuascoGuasco, CarloCarlo Guasco (Solera, 16 mars 1813 – Solera, 13 décembre 1876), ténor. Il étudia le chant avec Giacomo Panizza à Milan en 1836. Il débuta avec succès au Théâtre de la Scala de Milan dans Guillaume Tell (Rossini) l’année suivante puis il se produisit, toujours avec succès, à Marseille Lire la suite… a partagé avec Mlle CruvelliCruvelli, SophieJeanne-Sophie-Charlotte Cruwell dite Sophie Cruvelli (Bielefeld/Allemagne, 12 mars 1826 – Monte-Carlo, 6 novembre 1907), soprano. Elle étudia le chant avec Giulio Marco Bordogni à Paris et Francesco Lamperti à Milan. Elle fit son début au Théâtre La Fenice de Venise en 1847 et au Théâtre-ItaLire la suite… les honneurs de la soirée ; le duo du premier acte, le beau final : O sommo Carlo, et le trio du deuxième acte ont excité le plus vif enthousiasme.

BellettiBelletti, Giovanni BattistaGiovanni Battista Belletti (Sarzana/Italie, 17 février 1813 – Sazana/Italie, 27 décembre 1890), baryton. Il étudia au Conservatoire de Bologne avec Pilotti et débuta avec éclat en 1837 dans le rôle de Figaro du Barbier de Séville (Rossini) à l’Opéra de Stockholm, où il resta jusqu’en 1Lire la suite…, dans le personnage de Sylva, a fait applaudir sa voix si souple et si bien timbrée qu’il conduit avec un art infini : il a produit surtout un grand effet dans la cabalette entraînante du premier acte.

GhislanzoniGhislanzoni, AntonioAntonio Ghislanzoni (Lecco, 25 novembre 1824 – Caprino Bergamasco, 16 juillet 1893), baryton, écrivain, poète et librettiste. Il était inscrit en médecine mais décida plutôt d’étudier le chant. Il débuta en 1846 au Théâtre de Lodi. Deux ans plus tard, il abandonnait le chant pour le joLire la suite…, qui débutait dans le rôle de Carlo-Quinto, a eu de très-beaux moments ; il nous sera plus facile d’apprécier le talent de cet artiste quand l’émotion ne paralysera pas une partie de ses moyens.

L’orchestre et les chœurs, sous la direction de MM. Ferdinand HillerHiller, FerdinandFerdinand Hiller (Francfort, 24 novembre 1811 – Cologne, 11 juin 1885), pianiste et compositeur. A la recommandation de son grand ami, Mendelssohn, il étudia à Weimar avec Hummel de 1825 à 1827 puis s’établit à Paris de 1828 à 1835 où il devint l’ami de Chopin, Liszt et Berlioz. Après unLire la suite… et Eugene GautierGautier, Jean-François-EugèneJean-François-Eugène Gautier (Vaugirard près de Paris, 27 février 1811 – Paris, 1er avril 1878), violoniste et compositeur. Il étudia au Conservatoire de Paris le violon avec Habeneck et la composition avec Halévy. Il obtint le 1er Prix de violon en 1838 et le 2d Prix de Rome en 1842. Il joLire la suite…, ont marché avec un ensemble remarquable.

Maintenant, si on nous demande : Etes-vous verdiste ? Nous répondrons qu’en art, en peinture comme en musique, nous admirons le beau partout où il se trouve et de quelque nom qu’il soit signé. Nous nous arrêtons aussi volontiers devant un RaphaëlRaphael, Raffaello Sanzio (Santi)Raffaello Sanzio (Santi), dit Raphaël (Urino, 6 avril 1483 – Rome, 6 avril 1520), peintre. Considéré comme le plus grand peintre, il étudia d’abord avec son père puis avec Le Pérugin à Pérouse. Son premier chef d’œuvre, Le Mariage de la Vierge (1504), marque la fin de son apprentissagLire la suite… que devant un Rembrandt Rembrandt, Rembrandt Harmenszoon van Rijn ditRembrandt Harmenszoon van Rijn dit Rembrandt (Leyde, 15 juillet 1607 [1606] – Amsterdam, 4 octobre 1669), peintre et graveur. Sans doute le plus important peintre de l’école hollandaise du XVIIe siècle et l’un des plus grands peintres de l’histoire de la peinture. Il a surtout peint des poLire la suite…; MeyerbeerMeyerbeer, GiacomoJakob Liebmann Meyer Beer dit Giacomo Meyerbeer (Vogelsdorf, 5 septembre 1791 – Paris, 2 mai 1864), compositeur. Il étudia la composition avec Zelter puis l’abbé Vogler et le piano avec Franz Lauska. Bien que considéré par Moscheles comme un des plus grands pianistes de son temps, Meyerbeer abLire la suite… ne nous fait pas renier HaydnHaydn, Franz JosefFranz Josef Haydn (Rohrau/Basse Autriche, 31 mars 1732 – Vienne, 31 mai 1809), compositeur. Il étudia avec Johann Mathias Franck, chef de chœur de l’église de Hainburg et fut remarqué par Reutter, maître de chapelle du Stephansdom à Vienne, qu’il le recruta en 1739 ou 1740 comme choristeLire la suite… ou MozartMozart, Wolfgang AmadeusWolfgang Amadeus Mozart (Salzbourg, 27 janvier 1756 – Vienne, 5 décembre 1791), compositeur. Enfant prodige. Son père développa ses dons pour le piano et la composition et l’exhiba dès l’âge de six ans dans des voyages à travers toute l’Europe. Ses premières compositions, des pièces Lire la suite…, et si nous eussions vécu du temps de GluckGluck, Christoph WillibaldChristoph Willibald Gluck (Erasbach/Haut-Palatinat, 2 juillet 1714 – Vienne, 15 novembre 1787), compositeur. Né en Bohème, on ne sait rien de ses études scolaires ou musicales. En 1732, il alla à Prague, jouant du violon, et préférablement du violoncelle et chantant dans les chœurs des églLire la suite… ou de PicciniPiccinni, Vito Niccolo Marcello Antonio GiacomoVito Niccolo Marcello Antonio Giacomo Piccinni (Bari, 16 janvier 1728 – Passy près Paris, 7 mai 1800), compositeur. Il entra au Conservatoire San Onofrio de Naples en 1742 et étudia d’abord avec Leonardo Leo puis Francesco Durante. Il fit une carrière de compositeur d’opéras donnant, entre 1Lire la suite… [Piccinni]Piccinni, Vito Niccolo Marcello Antonio GiacomoVito Niccolo Marcello Antonio Giacomo Piccinni (Bari, 16 janvier 1728 – Passy près Paris, 7 mai 1800), compositeur. Il entra au Conservatoire San Onofrio de Naples en 1742 et étudia d’abord avec Leonardo Leo puis Francesco Durante. Il fit une carrière de compositeur d’opéras donnant, entre 1Lire la suite…, nous n’eussions certainement pas pris part à la querelle. Nous pardonnons très-facilement à VerdiVerdi, GiuseppeGiuseppe Verdi (Roncole près Busseto/Italie, 9 octobre 1813 – Milan, 27 janvier 1901), compositeur. Il étudia avec Ferdinando Provesi à Busseto dès 1825 puis, de 1831 à 1835 avec Vincenzo Lavigna à Milan. De 1836 à 1839, il fut maestro di musica à Busseto puis retourna à Milan où son premiLire la suite… les fautes d’harmonie dont les puristes l’accusent ; elles ne nous ont jamais paru plus choquantes que celles qu’on a reprochées à RossiniRossini, GioachinoGioachino Rossini (Pesaro/Italie 29 février 1792 – Passy, 13 novembre 1868), compositeur. Né de parents musiciens, Rossini étudia le chant avec Giuseppe Malerbi à Lugo et débuta comme chanteur au théâtre d’Imola en 1804 et chanta le rôle d’un enfant dans Camilla de Paer à Bologne en 180Lire la suite…. Quant au mérite de ses ouvrages, nous dirons simplement qu’un compositeur qui arrive à révolutionner l’art musical dans un pays comme l’Italie a autre chose dans son langage artistique que du bruit et des réminiscences. Refuser à VerdiVerdi, GiuseppeGiuseppe Verdi (Roncole près Busseto/Italie, 9 octobre 1813 – Milan, 27 janvier 1901), compositeur. Il étudia avec Ferdinando Provesi à Busseto dès 1825 puis, de 1831 à 1835 avec Vincenzo Lavigna à Milan. De 1836 à 1839, il fut maestro di musica à Busseto puis retourna à Milan où son premiLire la suite… l’inspiration, l’originalité de la mélodie, de la forme, et la richesse de l’orchestration, c’est faire de l’opposition systématique et nier l’évidence. Nous ne sommes pas, heureusement pour nous, de ces chevaliers errants du feuilleton qui, s’armant d’un masque de liège, mettent leur impuissance au service d’une amitié, d’une coterie ou d’une boutique.