Fouque, Octave

Octave Fouque (Pau, 12 novembre 1844 – Pau, 22 avril 1883), compositeur, critique musical et bibliothécaire. Il fit des études de droit, obtint sa licence en 1867 et prit des cours à l’École des Chartres tout en étudiant la musique avec l’organiste Alexis Chauvet. Il entra au Conservatoire dans la classe d’Ambroise Thomas en 1868 et fut candidat malheureux pour le Prix de Rome en 1869. Il publia des pièces pour piano, des mélodies et des chœurs pour les sociétés d’orphéons. Il composa une opérette : Les Deux Vieux Coqs (Edorado, 1875). En 1876, il fut engagé à la Bibliothèque nationale de France, dont il devint le sous-bibliothécaire en 1882. Il fut également critique musical à L’Avenir national et collabora à La Revue et gazette musicale de Paris et au Ménestrel. Il publia certains de ses articles dans un recueil : Les Révolutionnaires de la musique (1882). Il publia également une intéressante étude : Histoire du Théâtre de Ventadour (1881). Parmi ses compositions, on cite encore Six Valses concertantes pour piano à 4 mains op. 11, Dix Mélodies pour chant et piano (1877), Variations symphonique sur un air béarnais (1882) ainsi qu’un opéra inachevé : Le Siège de Cordoue.